• agathe657

Vider le logement d’un proche à la suite d’un décès

Organiser un débarras quand on ne vit pas à proximité


Patricia a perdu un proche qui vivait dans un appartement de 115m2, au 6ème étage sans ascenseur, dans un bel immeuble du XVIIIème arrondissement de Paris. Ne vivant pas à proximité, il était difficile pour elle de vider le logement. Il aurait fallu des semaines pour vider entièrement cet appartement, qui contenait des décennies de vie. Elle a donc fait appel à MAVEN, en faisant confiance aux avis Google.



Une intervention rapide


Le débarras devait avoir lieu rapidement, pour que l’appartement puisse être rendu à la fin du mois, et ne pas avoir à payer un loyer supplémentaire. Nous avons donc réalisé la visite diagnostic quelques jours après son appel, et organisé l’intervention la semaine suivante. Patricia a simplement mis de côté les photos et bibelots qu’elle souhaitait conserver, elle n’a pas eu besoin d’être présente durant l’intervention. C’est la concierge, une personne de confiance, qui nous a donné tous les accès. En deux jours, tout a été conditionné, démonté, et débarrassé à l’aide d’un monte-meuble. Nous nous sommes également occupés des demandes d’autorisation nécessaires.


A la fin de l’intervention, nous lui avons fait parvenir des photos, pour qu’elle puisse constater que tout avait été correctement évacué. Elle n’a pas eu besoin de s’occuper du règlement de la facture, car intervenant à la suite d’une succession, nous l’avons directement adressée au notaire.


Le rachat du mobilier


Dans cet appartement, certains meubles et objets étaient recherchés par nos partenaires antiquaires et brocanteurs, nous lui avons donc fait une proposition de rachat, et versé 400 euros du montant des ventes.



Si vous êtes dans la même situation que Patricia, n'hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de réaliser votre projet !

15 vues0 commentaire