• Les Michels

Home organizers et coach en rangement, qui sont-ils ?

Dernière mise à jour : 23 déc. 2019

Outre les traditionnels films d’horreur qui font dans le gore ou l’angoisse, les types de phobies sont nombreux et pour cause, la peur est précisément une émotion fondée sur la relation à un objet. Au contraire, l’angoisse est une peur sans objet.


Mais, parmi les phobies et peurs les plus répandues, on est prêt à parier que vous ne connaissez pas le syndrome de Diogène. Et pourtant, vous en êtes peut-être atteint !


Incapable de ranger ou de faire du tri, vous emmagasinez les papiers, les emballages et avez pour habitude de laisser traîner vos affaires au grand dam de votre entourage ? Au point, même, d’en souffrir vous aussi ?


On a la solution !


De la phobie du rangement au simple problème d’organisation, les home organizers et coachs en rangement vous aident à mettre un peu d’ordre dans vos affaires !



Aider à ranger, est-ce vraiment nécessaire ?

L’idée peut paraître saugrenue, c’est vrai. Mais après tout, n’êtes-vous jamais entré chez quelqu’un dont l’appartement vous paraissait sens dessus-dessous ?


Et, pourtant, une fois la remarque faite à votre hôte, celui-ci écarquille les yeux : comment ? quoi ? impensable ! Tout est pourtant là où il doit être puisqu’il dit retrouver ses affaires sans problème. Eh oui, le rangement n’est pas chose innée et ce qui paraît rangé pour les uns ne l’est pas nécessairement pour les autres.


Faut-il alors penser que le rangement est purement relatif ? Pas tout à fait.


En effet, le rangement n’est pas qu’une affaire de confort personnel, c’est aussi une affaire d’organisation.


Et, le plus souvent, on s’aperçoit de son propre désordre lorsqu’il est déjà trop tard.


Ainsi, ce sont des courriers pour les impôts qui passent à la poubelle, des lettres de relance qui disparaissent mystérieusement ou même ces fameuses paires de chaussettes orphelines qui se multiplient dans votre penderie…


Les exemples sont nombreux mais les conséquences peuvent être lourdes et coûteuses.


Après tout, on apprend à ranger avec nos parents ou, parfois, à l’école, lorsque notre instituteur passe dans les rangs, nous jette un regard inquisiteur et nous reproche la tenue de nos notes ou de notre cahier.


Dès lors, l’influence sociale mais aussi les conditions extérieures jouent sur notre propre perception du rangement, et cela peut s’avérer discriminant.


Ne serait-ce que de savoir reconnaître les papiers les plus importants, cela demande une certaine habitude. Combien d’étudiants se retrouvent comme une poule devant un couteau lorsqu’on leur demande leur certificat de JAPD à la fac ?


Et, outre la dimension administrative, savoir organiser une pièce pour en maximiser l’espace ou simplement pour pouvoir en profiter au maximum demande un certain art. C’est justement ce que se proposent de vous apporter les coachs en rangement et autres home organizers.



La méthode Marie Kondo


Si les coachs en tout genre se multiplient, et, certes, pas toujours pour le meilleur, le métier de coach en rangement ou de home organizer s’est développé sur la base de la méthode Marie Kondo.


De quoi s’agit-il ?


D’une série Netflix, débarquée au début de l’année, dans laquelle une Japonaise experte en rangement dévoile sa méthode.



Son but ? Vous aider à remettre de l’ordre dans votre espace.


Pas seulement à titre fonctionnel.


En effet, la question de l’optimisation n’est pas toujours compatible avec celle du bien-être.


A tout vouloir avoir sous la main, on peut vite finir par développer une anxiété sévère.


La méthode Marie Kondo n’a pas pour objectif de faire de vous un véritable fonctionnaire zélé de l’intérieur, mais bien de vous permettre de vous réapproprier votre espace de vie.

Selon la tradition japonaise, pour s’épanouir, il ne suffit pas de méditer régulièrement, et de se couper du monde. C’est même tout le contraire. Comme l’illustre bien l’art ancestral du feng-shui, la pensée japonaise ne s’est pas construite sur une rupture parfaitement marquée entre le sujet et son environnement.


En ce sens, votre environnement fait partie de vous ou, plutôt, vous êtes directement influencé par l’environnement dans lequel vous vivez. Ce que la littérature a d’ailleurs compris depuis longtemps. D’où le besoin d’entretenir cet endroit et d’y assurer une bonne circulation des énergies, ce afin de ressentir ce bien-être en soi.


Dans cette optique, savoir ranger est une véritable nécessité pour tout individu.


D’où l’utilité des coachs en rangement et des home organizers.


Ces experts en organisation de l’espace vous aideront à mieux penser votre intérieur, mais aussi à comprendre les enjeux qui sont ceux du rangement.


Savoir où placer ses meubles pour aérer l’espace, savoir trier vos papiers et vos affaires, et, surtout, savoir jeter ce qui vous encombre comme l’on évacue ce que l’on a sur l’estomac est à la fois important pour votre vie sociale, mais aussi pour votre vie personnelle et votre équilibre.


Cette méthode repose sur un principe essentiel : garder tout ce qui apporte « une étincelle de joie ». Ce principe est développé et décliné dans deux livres dont la lecture est vivement conseillée : La Magie du Rangement et L’Etincelle du Bonheur. Cette méthode a déjà séduit des milliers de personnes à travers le monde, et a poussé nombre de particuliers à devenir conseillers Marie Kondo.



A quel moment faire appel à un professionnel du rangement ?


Quand faut-il prendre contact avec un coach en rangement ou avec un home organizer ?


La plupart du temps, c’est au moment d’un grand ménage ou d’un changement de vie que les particuliers font appel à des professionnels du rangement.


Ainsi, lors d’un déménagement. Après vous être occupé de vider votre appartement ou votre maison, vous pouvez vous retrouver les bras ballants devant la masse d’objets et de papiers que vous avez accumulée.


Votre premier sentiment peut alors être de vous sentir dépassé devant la quantité d’objets en tout genre qui vous reste sur les bras et dont vous ne savez pas quoi faire. Après tout, chaque objet peut être lié à un souvenir x ou y, bon ou mauvais, et vous pouvez avoir des scrupules à vous en débarrasser.


La première chose à apprendre peut paraître simple et s’avère pourtant compliquée : il faut apprendre à jeter. Une aide extérieure est alors la bienvenue. On ne peut pas toujours se faire confiance pour ce genre de choses : on n’est pas toujours objectif, pas toujours sûr de soi, pas toujours à l’aise à l’idée de jeter ce qui appartenait à telle ou telle personne de notre entourage.


Aussi, certains sont de véritables experts pour emmagasiner des objets dont ils ne se serviront sans doute plus. Mais un appartement, c’est un peu comme un esprit. Plus il est encombré, et moins il est capable de faire des choix. Ainsi, parfois, faire le vide peut s’avérer bénéfique. Et ce qui marche pour votre esprit est à appliquer pour votre domicile.

L’autre grande occasion pour faire appel à des conseillers en rangement, c’est la naissance d’un enfant. En effet, quand un petit nouveau ou une petite nouvelle pointe le bout de son nez, il devient vite urgent de faire un peu de place.


C’est d’autant plus vrai si l’on habite en centre-ville ! Et, quand on vit dans un petit appartement ou qu’on ne peut pas agrandir sa maison, trouver de l’espace devient une affaire d’expert. Heureusement, les coach en rangement et les home organizers sont là pour vous épauler, vous guider et vous aider à trouver des idées. Vider votre logement, gagner en espace, optimiser ses différentes pièces sont leur mission.



Comment ça se passe ?

La première chose qu’il faut bien intégrer, c’est que ces professionnels ne sont pas là pour vous fliquer, vous contraindre ou, pire encore, vous imposer leur vue. Là-encore, faire appel à une aide pour organiser son intérieur n’a rien à voir avec une intervention de la Gestapo !


Le rôle d’un conseiller est de vous accompagner. En ce sens, la première étape du processus, c’est la rencontre. Un professionnel vous rencontre et établit une première prise de contact. Le but est alors de comprendre votre espace. C’est-à-dire le rapport qu’il y a entre vous et votre logement : comment vivez-vous ? Comment organisez-vous votre journée ? Pourquoi telle manière de faire vous convient particulièrement et, au contraire, pou