• Julie

Guide des Aides Financières au Déménagement en 2019

Mis à jour : févr. 5

CAF, Région, Pôle Emploi, MDPH, Mobili'Pass, Fonction Publique, Armée, Entreprise, MAVEN passe en revue toutes les aides pour financer votre déménagement.



Introduction


Une mutation professionnelle ou un poste dans une nouvelle entreprise, un départ pour poursuivre ses études ou simplement changer de vie… si les raisons de déménager sont variées, l’impact financier peut être un véritable frein.


Ainsi, pour une surface de 60m², le coût d’un déménagement peut aller de 1000 à 1500€.


Des coûts difficiles à assumer quand on est dans une situation précaire.


Si l’on ajoute à cela les difficultés matérielles et répercussions des accidents de la vie, on peut vite se sentir submergé par l’enjeu.


Le manque de temps, la vente de meubles, les estimations diverses, ou même le chagrin dû à la perte d’un proche, un déménagement peut s’avérer particulièrement éprouvant. De quoi passer quelques nuits blanches.


Heureusement, il existe diverses aides qui peuvent s’avérer bien utiles au moment de lancer les opérations : de pôle emploi au Mobili Pass, petit tour d’horizon des solutions qui s’offrent à vous selon votre situation pour financer votre déménagement.


Etre accompagné dans son déménagement au cours d’une mutation ou d’un changement professionnel.


Un changement de carrière est en général une bonne nouvelle, mais c’est aussi l’un des premiers motifs de déménagement. D’où des complications et des coûts parfois inattendus.


Que l’on soit muté ou qu’on ait obtenu un nouveau poste, cela nécessite une organisation en amont et engendre des dépenses parfois difficiles à assumer.


Le cas d'une entreprise privée


Mais il est rare qu’un déménagement professionnel rendu nécessaire se fasse sans accompagnement. En effet, cela peut vous rendre éligible à diverses aides, notamment au sein de votre entreprise. Ainsi, selon la convention collective adoptée par votre employeur vous pouvez bénéficier d’une aide financière pouvant aller jusqu’à une prise en charge complète, à laquelle peuvent s’ajouter ou se substituer des congés payés supplémentaires.


N’hésitez pas à vous renseigner auprès du responsable des ressources humaines de votre entreprise.


Dans la fonction publique


Les titulaires de la fonction publique ne sont pas en reste.


En effet, si votre déménagement fait suite à une mutation, vous pouvez bénéficier d’une indemnisation pour frais de changement de résidence.


A noter que celle-ci est également ouverte aux agents non titulaires, qu’ils soient contractuels ou vacataires.


Cette aide se décline sous la forme d’une indemnité forfaitaire, mais peut également offrir une prise en charge du transport de votre famille vers votre nouvelle domiciliation. Là-aussi, vous devrez vous renseigner auprès du service des ressources humaines pour consulter vos droits.


Dans l'armée


Pour les militaires, c’est l’ancienneté de service qui est déterminante.


Le Ministère de la Défense propose ainsi une prise en charge plus ou moins conséquente afin de vous aider à financer un déménagement conséquent à une nouvelle affectation.


Contrairement à l’opinion courant, le grade n’est pas pris en compte dans le calcul de l’indemnité.


Les aides sociales de la CAF et du Pôle Emploi pour aider les particuliers à déménager


Les aléas de la vie peuvent aussi être cause de mobilité. Or, un départ imprévu peut sévèrement entamer votre budget. Ainsi, quand la famille s’agrandit, le besoin de place peut vite se faire sentir.


Et si la naissance d’un enfant est toujours un heureux événement, cela peut aussi apporter son lot de complications financières, d’autant plus quand cela entraîne un changement de domicile.


Pour éviter de se retrouver étranglé par les dépenses engagées, la Caisse d’Allocation Familiale propose des aides aux familles nombreuses qui veulent changer de logement.


Selon vos ressources et le nombre d’enfants, vous pouvez ainsi obtenir une aide significative.


Une famille avec trois enfants peut ainsi recevoir une indemnité allant jusqu’à 991,58€.Comptez un supplément de 82,63€ pour chaque enfant en plus. Cette aide est toutefois soumise à conditions. Il vous faudra :

  • Avoir au moins trois enfants à charge, nés ou à naître.

  • Déménager à une date qui se situe entre votre troisième mois de grossesse et la veille du deuxième anniversaire de votre dernier enfant.

  • Etre éligible à l’Aide Pour le Logement ou à l’Allocation de Logement Familial. N’hésitez pas à passer par les simulateurs disponibles en ligne.

Pour recevoir votre indemnité, vous devrez en faire la demande dans les six mois qui suivent votre déménagement. Pour ce faire, il vous faudra fournir à votre Caisse d’Allocation Familiale une facture acquittée ou tout autre justificatif de frais engagés. Cela peut aller du service d’une entreprise de déménagement, à la voiture de location mais aussi aux frais d’essence et frais de péage. Il n’est donc pas nécessaire de faire appel à des professionnels pour obtenir un dédommagement. Pensez en revanche à bien garder vos tickets de caisse !


Si vous êtes demandeur d’emploi, tournez-vous vers votre agence Pôle Emploi. En effet, vous pourrez bénéficier d’une indemnité en cas de mobilité et sous conditions de ressources.


Comme pour la CAF, cette aide ne prend pas directement en charge vos frais mais permet d’obtenir une compensation des dépenses engagées. Elle permet donc un accompagnement ciblé. Ainsi, si vous avez besoin d’un hébergement temporaire, vous pourrez recevoir jusqu’à 30€ d’indemnités journalières. Une prime de 6€ peut aussi vous être proposée pour vous aider à financer la restauration. Enfin, une compensation de 0.20€ par kilomètre parcouru aller-retour est prévue. Attention toutefois car cette prime est plafonnée à hauteur de 5000€ par mois.



Les aides régionales disponibles pour financer votre déménagement


En France, chaque région prévoit un budget alloué aux aides au logement.

Ainsi, chaque conseil régional dispose d’un fonds de solidarité logement dont il vous est possible de bénéficier. Les conditions sont alors fixées par la région et toute demande doit passer par le centre communal d’action social.


Le responsable vous indiquera alors votre éligibilité à cette aide et le montant de celle-ci. Les conditions à remplir sont par contre variables selon la politique de la ville mais aussi selon les besoins et les priorités établies par la région. Ces aides dépendent de vos ressources et peuvent aller jusqu’à la prise en charge complète de vos frais.


Prêt Mobili Pass’, prêts bancaires et changement de domicile


Mobili Pass’, c’est une aide à la mobilité qui a été mise en place par le groupe Action Logement.


L’ambition du groupe est de servir d’intermédiaire pour permettre l’accès au logement aux personnes en situation de précarité, ce afin de faciliter l’accès à l’emploi. Cette aide est donc réservée à tous les professionnels travaillant dans le secteur privé (sauf secteur agricole) et dont l’entreprise compte plus de 10 salariés.


Le prêt Mobili Pass peut être étalé sur 36 mensualités maximum, avec un taux d’intérêt de 1%.


S’il est plafonné à 3000€, il peut atteindre 3 500€ selon les zones géographiques concernées. C’est une bonne alternative au prêt bancaire puisqu’il est pensé pour permettre aux salariés d’assumer le surcoût éventuel d’un déménagement professionnel. Le prêt Mobili Pass vous offre une certaine souplesse budgétaire ainsi que la possibilité d’étaler les frais dus à votre déménager sur trois ans. De quoi vous permettre de sortir la tête de l’eau.


Votre établissement bancaire peut aussi vous proposer un prêt pour financer votre déménagement.


Si c’est un bon moyen d’étaler les frais pour disposer de plus de temps, les taux d’intérêts peuvent varier. Certains prêts conventionnés à l’achat peuvent alors s’avérer extrêmement salvateurs. Ainsi, le PAS, ou prêt d’accession sociale, peut permettre aux bourses modestes d’accéder à la propriété. Attribué sous conditions de ressources, il vous sera aussi demandé d’occuper le logement en tant que résidence principale, et ce pendant une durée d’un an maximum. A noter que, si ce prêt doit être remboursé en 25 ans, vous pouvez bénéficier d’un allongement pouvant aller jusqu’à 35 ans.


Enfin, le prêt à taux 0 est aussi une bonne alternative pour financer votre déménagement. Pour y être éligible, il vous faut répondre à certaines conditions :

  • Ne pas être propriétaire d’un logement depuis deux ans.

  • Le bien acheté doit être une résidence principale, neuve ou en construction.

  • Votre résidence est ancienne mais nécessite des travaux représentant 25% minimum du montant total. Les devis de travaux seront à présent à l’organisme créditeur.

  • Vous achetez un logement social.

  • Ne pas déménager, ni louer votre appartement sur une période de 6 ans si vous l’avez acquis après le 1er janvier 2016.



L’aide au déménagement pour les personnes en situation de handicap


Quand des complications physiques et motrices viennent s’ajouter aux difficultés financières, organiser un déménagement peut sembler être un problème insoluble.

Il est bon de savoir qu’il existe des aides destinées aux personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite. Ainsi, la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) propose un accompagnement adapté aux besoins de la personne pour lui permettre d’accéder aux aides financières auxquelles elle est éligible. Une MDPH est disponible dans chaque région, leur rôle est alors de vous aider à constituer votre dossier avant de vous adresser à la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui se charge ensuite de vous orienter vers un logement adapté.


Par exemple, si vous percevez l’Allocation aux Adultes Handicapées, vous pourrez bénéficier d’une indemnisation en cas de déménagement. Aussi, la CAF propose aux personnes handicapées de bénéficier de l’ALS ou Aide au Logement Social. N’oubliez pas de transmettre à votre nouvelle adresse à votre CAF et à votre MDPH pour qu’elles puissent faire suivre votre dossier.


Les Conseils Régionaux peuvent aussi vous proposer des solutions d’aménagement adaptés. Cela peut aller de la téléassistance à la mise en place de dispositifs facilitant l’autonomie des personnes handicapées. Ce sont aussi les Conseils Régionaux qui sont chargés d’attribuer l’aide social à l’hébergement. Celle-ci est ouverte aux personnes âgées de plus de 65 ans mais peut également bénéficier aux personnes en situation de handicap. Elle peut aller de la prise en charge du coût d’hébergement en EHPAD de la personne à une indemnité calculée selon les ressources de la personne.


Comment assumer un déménagement imprévu ?


Les accidents de la vie peuvent entraîner un déménagement précipité.


En plus du traumatisme moral, les impératifs matériels ne font qu’accentuer les difficultés. Comment faire pour vider complètement un appartement ? Que faire des meubles quand on déménage pour un logement plus petit ? Comment en assumer le coût alors qu’on est déjà en difficulté ?


Plutôt que de se mettre dans le rouge, une bonne solution peut venir de la vente de vos biens, meubles et objets personnels. Seulement, il n’est pas toujours évident de se décider : outre l’ampleur de la tâche (rangement, tri), la valeur sentimentale peut rendre la situation encore plus éprouvante.


Il existe des services proposant un accompagnement ciblé pour ces situations. Ainsi, MAVEN se propose de vous aider à financer votre déménagement via la vente de vos biens. Meubles, électro-ménagers, objets décoratifs ou de vie commune, MAVEN vous aide d’abord à faire le tri parmi votre mobilier afin d’y voir un peu plus clair. Puis, une prise en charge étape par étape vous est proposée jusqu’à la vente de vos objets. Vous recevez alors 80% du produit de la vente, et ce afin de financer votre déménagement, voire même de faire quelques économies bienvenues. C’est une bonne façon d’éviter d’avoir à se serrer la ceinture tout en profitant des conseils et recommandations de professionnels. Une aide extérieure peut aussi s’avérer décisive lorsqu’on se trouve dans une situation délicate. D’autant que, dans l’urgence, on peut être amené à brader des meubles auxquels on tient. MAVEN vous assure au contraire une vente juste et équitable afin de vous aider à vous en sortir.


Le décès d’un proche est déjà suffisamment traumatisant, alors quand on se retrouve seul à devoir vider l’appartement du défunt ou de la défunte, la pente peut sembler bien abrupte.


MAVEN, c’est une approche adaptée qui privilégie l’humain tout en assumant un accompagnement bienveillant pour répondre aux impératifs matériels.


Sources :

- Combien coûte un déménagement : le guide des prix et tarifs

- Prime de déménagement (Service-Public.fr)

- Bénéficier d'une aide au déménagement

- Les 8 aides financières pour votre déménagement

- Le Prêt d'Accession Sociale

- Aides au déménagement des personnes handicapées

- Aide sociale à l'hébergement (ASH) d'une personne âgée (Service-Public.fr)


MAVEN

MAVEN est un service de débarras de maison et d'appartements à la demande. Nous intervenons chez les particuliers à Paris, en Île-de-france et dans les régions de Lyon et Belfort.

Station F - 5 parvis Alan Turing

75013 Paris

contact@societemaven.com

09 80 80 85 83

©MAVEN 2019