• Julie

Comment bien organiser un Vide-maison ? Conseils et astuces !

Mis à jour : 23 déc. 2019

Préparer un vide-maison, c'est tout un art ! MAVEN vous délivre ses bons conseils d'organisation, de tri et de vente pour réussir cet exercice.



Introduction


A l’approche des congés estivaux, le moment est peut-être venu de se retrousser les manches et de se lancer dans ce grand tri que vous planifiez depuis longtemps. Après tout, on a vite fait de se retrouver à accumuler des objets dont on n’a plus l’utilité ou à garder des vêtements usés au fond d’un placard.


Sauf qu’avec le temps, ces deux trois bricoles s’accumulent et on risque de vite de se retrouver débordé par l’ampleur de la tâche à réaliser. Mais pas de panique, MAVEN vous a préparé une to-do-list pour réussir votre vide-maison sans risquer la crise de nerfs et les cheveux blancs.


Quel est le meilleur moment pour faire un vide-maison ? Nos conseils et astuces.


Si l’occasion fait le larron, elle fait aussi le vide-maison réussi.


1. Avant un Déménagement


S’il n’est pas forcément utile d’entamer les grands travaux à chaque saison, il y a bien des moments qui favorisent un bon coup de plumeau. A commencer par un déménagement.

D’abord, parce que c’est souvent l’occasion de faire un état des lieux complet sur ce que vous possédez. Des vieilles collections de cartes à jouer oubliées dans des tiroirs, aux cadeaux de la belle-famille qui prennent la poussière dans une armoire, il est grand temps de tout sortir et de faire le point.


Alors, avant de faire vos cartons, prenez déjà le temps de faire un peu le tour de votre appartement ou maison. On fouille les placards, on nettoie les tiroirs, et on sépare tout de suite les objets cassés, usés, devenus inutiles ou simplement encombrants.

Ainsi, un déménagement est l’occasion idéale de faire peau neuve, et cela vous évitera d’arriver à votre nouvelle destination avec votre bazar.


2. Le Grand Ménage de Printemps


On connaît tous aussi la tradition du grand ménage de printemps.


Si on a parfois tendance à en repousser l’échéance, c’est parce qu’on oublie l’utilité de ce nettoyage annuel. Poussez les meubles, tirez les tapis, déplacez les canapés : la chasse à la poussière est idéale pour faire également un grand tri. On y retrouve même quelques reliques abandonnées entre les coussins d’un fauteuil ou derrière une commode.


Mais pensez surtout à prendre votre temps. Ainsi, consacrez-y le premier week-end de vos vacances afin de commencer du bon pied et de profiter au mieux du reste de vos congés.


Aussi, mettez-vous-y à plusieurs et évitez de voir ce grand ménage comme une corvée. C’est aussi une très bonne occasion de vous réapproprier votre espace. Réarrangez votre mobilier, repassez un coup de peinture si besoin, essayez d’apporter quelques petits changements qui donneront un peu de fraîcheur à votre intérieur.


Là-encore, profitez-en pour faire un grand tri. Armez-vous de sacs poubelles et cartons pour y mettre tous les encombrants que vous trouverez.


3. Quand le besoin s'en fait sentir, tout simplement


Et, évidemment, la dernière occasion c’est quand vous vous dites qu’il est déjà trop tard.

Votre chaise de bureau se prend pour un porte-manteau, la vaisselle déborde de vos placards, les meubles s’empilent et vous avez à peine la place de vous déplacer…


Même s’il est rare d’en arriver là, pas de panique, l’important c’est de s’y mettre !

On a vite fait d’accumuler sans s’en rendre compte, d’abord parce qu’on peut vivre à plusieurs et chacun apporte alors son lot de bazar, ensuite parce que, pris par son quotidien, on ne fait plus vraiment attention à l’état de notre maison.


Le vide-maison ou la brocante sont alors des solutions idéales pour faire le vide. Facile à mettre en place, ces méthodes vous permettent de vous débarrasser rapidement de ce qui n’a plus sa place chez vous. Un impératif toutefois : c’est l’organisation.





Comment bien préparer votre vente en amont ? Nos conseils et astuces.


La tendance du vide-maison s’inscrit dans la lignée du succès rencontré par les sites de vente et de re-vente en lignes, qui permettent aux particuliers de se débarrasser rapidement des leurs vieux meubles ou des vêtements qu’ils ne mettent plus.


Rendue célèbre par la tradition des garage sales américains, la brocante 2.0 s’impose de plus en plus sur le vieux continent et rencontre un véritable succès. On en dénombre ainsi pas moins de 8000 cette année en France !


Attention toutefois car un vide-maison ne se déroule pas comme un traditionnel vide-grenier.


1. Respectez les interdictions et procédures


Ainsi, il est interdit de déballer vos affaires sur la voie publique.


On ne peut donc organiser un vide-maison que dans son jardin ou directement dans son intérieur.


Aussi, il est impératif de prévenir votre mairie ou l’antenne de votre domicile, ce au moins quinze jours avant la date de la mise en vente.


A noter que cette pratique ne peut être organisée plus de deux fois l’année.


2. Parlez de votre vide-maison !


Pensez aussi à la publicité de votre événement.


Installez un panneau à l’entrée de votre propriété, déposez des annonces chez vos commerçants de quartier et parlez-en autour de vous. Là-aussi, les réseaux sociaux peuvent vous aider.


Soyez prêts à ouvrir votre porte !

3. Organisez votre intérieur pour vos visiteurs


Organiser un vide-maison, c’est un bon moyen de se rendre compte que les vieilleries des uns font le bonheur des autres, et que vos encombrants peuvent devenir le trésor des voisins. Toutefois, il n’est pas ici question de recréer l’ambiance d’une brocante ou d’un marché aux puces.


Puisque les acheteurs potentiels viennent chez vous, il faudra être prudent pour éviter la casse ou le désordre. Essayez ainsi dans la mesure du possible de faciliter les déplacements.


Vous pouvez ainsi organiser votre vente à domicile par pièce : les vêtements dans les chambres et les meubles dans le salon. Rassemblez votre électro-ménager et votre vaisselle dans la cuisine.


Le but est de permettre aux gens de se diriger rapidement vers ce qui est susceptible de les intéresser. Au contraire d’une brocante, une vente à domicile n’est pas un endroit où l’on vient flâner.



4. Triez et séparez ce que vous souhaitez vendre


Une fois identifiés les objets, meubles, vêtements dont vous ne souhaitez plus, passez à la phase de tri.


Pour les vêtements, séparez les habits pour femmes, des habits pour hommes et de ceux pour enfants. Classez-les par taille voire par saison.


Le succès de votre vente dépend en grande partie de la manière dont vous allez faciliter la recherche des futurs acheteurs. Si dans une brocante, on est toujours plus tenté de traîner sur un stand organisé que de perdre son temps à fouiller dans un tas de vêtement, c’est d’autant plus vrai d’un vide-maison.


5. Rendez les choses présentables


Prenez aussi le temps de laver et repasser vos vêtements. Même s’ils ne vous plaisent plus, il ne faut pas les traiter comme des chiffons. Disposez-les donc sur des cintres et n’hésitez pas à les installer sur des présentoirs le jour de votre vente.


Quant aux meubles, leur revente peut être plus délicate. D’abord, à cause de leur taille. Ainsi, il n’est pas évident de mettre une bibliothèque dans la rue. D’où l’intérêt d’un vide-maison puisque ce sont les acheteurs potentiels qui se déplacent.


Indiquez ainsi précisément le prix de vente, mais aussi le matériau (type de bois par exemple) du meuble en question. Faites néanmoins en sorte de distinguer clairement les meubles qui ne sont pas à vendre. La meilleure solution est alors de les mettre sous clé dans une pièce à l’abri. Autrement, vous pouvez les protéger par du papier bulle ou les envelopper dans des draps.


6. Pensez à la vente en ligne


Les applis de revente en ligne ou autres sites spécialisés peuvent être de bonnes alternatives.


Il vous suffit pour cela de vous munir d’un bon appareil photo. Prenez une photo de face, une de l’arrière et une de côté. Essayez dans la mesure du possible de prendre des photos sur fond neutre. Votre acheteur passera vite sur la photo, il faut donc qu’il sache immédiatement ce que vous mettez en vente.


Faites aussi attention à l’éclairage : il faut qu’on puisse voir la qualité du produit. Ajoutez-y une description simple et efficace. On insistera sur : le matériau, les mesures (longueur x largeur x profondeur), l’état général du bien. N’essayez pas de masquer d’éventuels défauts majeurs, ça ne pourra que jouer contre vous.


7. Distinguez les objets de valeur


Enfin, il vaut mieux isoler vos objets de valeur.


Si vous les présentez parmi des objets de moins bonne qualité, vous serez amenés à devoir baisser les prix.


Au contraire, si vous désirez vendre quelques objets d’exception, faites en sorte de les mettre en avant. Ainsi, si vous vendez un beau tapis, prenez le temps de le dérouler. Dans la mesure du possible, pensez à joindre les certificats d’authenticité et de détailler l’origine et l’histoire de l’objet. Surtout, n’oubliez pas d’ajouter des petits encarts « ne pas toucher » pour vos biens les plus fragiles.


Mieux vaut qu’une personne intéressée vienne s’adresser à vous avant que de toucher à l’objet.



Comment bien vendre le jour de votre Vide-Maison ? Nos conseils et astuces.


Le meilleur moyen de rater une brocante, c’est de se précipiter.


On est souvent saisi par diverses petites inquiétudes : vais-je réussir à tout vendre ? N’ai-je pas exagérer les prix ? Est-ce que tel ou tel objet peut vraiment être mis en vente ?


Cela peut aussi être une épreuve de voir des inconnus déambuler chez vous.


1. Faites vous aider


Premier conseil : on s’assure de ne pas être seul.


Essayez d’être au moins une personne par pièce, afin de ne pas vous disperser. Si cela ne vous est pas possible, on peut se permettre de limiter les entrées, par exemple : dix personnes à la fois. Certes, cela découragera certains passants, mais d’autres trouveront au contraire plus agréable de pouvoir jeter un œil sans avoir à jouer des coudes.


2. Ne cédez pas à n'importe quel prix


Ensuite, dans la panique, on peut ainsi être amené à brader inutilement plusieurs objets en acceptant les premières offres, trop content de pouvoir se débarrasser de nos vieilleries.


Sauf qu’en fin de vide-maison ou de vide-grenier, vous vous retrouverez avec une somme bien inférieure à vos attentes et serez à la merci d’amers regrets.


N’oubliez pas que ce n’est jamais facile de se retrouver en fin de journée dans une maison vide. On n’est jamais à l’abri du léger coup de blues. Donc, là-encore, organisation : fixez les prix et tenez-vous-y. Bien sûr, l’un des plaisirs de la vente, c’est le négoce, mais ne sous-estimez pas vos biens.


D’autant qu’un vide-maison est moins l’occasion de marchander qu’une brocante.

Ainsi, baissez les prix en fonction de trois critères seulement : l’état de l’objet, sa qualité, sa durée de vie. Par exemple, le vieil électroménager peut avoir une apparence peu reluisante mais une vieille machine à laver peut avoir une durée de vie bien plus longue que certains modèles plus récents.


Quant aux vêtements, essayez dans la mesure du possible de proposer des prix assez homogènes. Ainsi, faites un prix « t-shirt », un prix « pantalon », un prix « manteau ». Une bonne idée peut être de les disposer selon les chambres : les vêtements hommes dans une chambre, les vêtements enfants dans une autre, les vêtements femmes pareil. Là-encore, pensez à optimiser les déplacements des acheteurs.


3. Soyez humain dans votre contact


N’hésitez pas non plus à vous montrer avenant, à prendre le temps de montrer ce que vous vendez. Et n’oubliez pas que même si pour vous telle écharpe n’a plus beaucoup de valeur, ça ne veut pas dire qu’elle n’en ait aucune. Il faut avant tout éviter de donner l’impression aux acheteurs qu’ils perdent leur temps sur votre stand. On sera donc également honnête sur l’état des produits que l’on vend.



4. Poursuivez l'effort une fois le vide-maison achevé


Que faire de ce qui ne trouve pas preneur ? Si le vide-maison est une pratique en général très efficace, il peut arriver de se retrouver avec quelques objets sur les bras. Là-encore, vous pouvez passer par les applications de revente et autres sites spécialisés.


Cela dit, si le temps vous manque, la déchetterie peut être la seule solution.


En ce qui concerne l’électronique, n’oubliez pas qu’il est toujours possible de revendre vos appareils pour leurs pièces. Certains magasins proposent ainsi de reprendre la quasi-totalité de vos équipements. S’ils ne proposent jamais des sommes bien engageantes, cela peut être un dernier recours pour conclure votre vente.


Enfin, n’hésitez pas à organiser votre vide-maison sur plusieurs jours, cela vous permettra d’augmenter votre nombre d’acheteurs. C’est aussi un bon moyen de capitaliser sur les effets du bouche-à-oreilles.


Sources :

- Changer sa décoration sans se ruiner : nos idées pour votre salon

- Comment bien organiser un vide-maison ?

- Les 12 étapes du grand nettoyage de printemps

Voir toutes nos Offres de Vide Logement

61 vues

MAVEN

MAVEN est un service de débarras de maison et d'appartements à la demande. Nous intervenons chez les particuliers à Paris, en Île-de-france et dans les régions de Lyon et Belfort.

Station F - 5 parvis Alan Turing

75013 Paris

contact@societemaven.com

09 80 80 85 83

©MAVEN 2019